Mon tour du monde

Le sud du Cambodge

Après avoir fait un petit stop à Battangbang, au milieu du pays, avoir fait un petit tour en train de bambou, avoir scruter tous les coins du petit marché et m'être faite masser par une personne aveugle (type de massage assez répendu au Cambodge inspiré des techniques de massage japonnais), je descends sur la côte du Cambodge.

 

 

 

 

Sihanoukville est la station balnéaire du pays. La ville est étendue sur différentes plages ayant chacune une ambiance bien à elle. Je choisie de me rendre à Otres Beach, la plus éloignée du centre et la plus relax de toutes. Le nouvel an cambodgien approche et c'est ici que je vais le célébré, du moins le premier jour des trois que compte la célébration. Le jour même, la fête commence, la tradition veut que vous soyez arrosé et le visage couvert de talc pour avoir une bonne nouvelle année... La mienne devrait être sympathique!

 

Le lendemain, après une trop courte nuit, je prends le ferry pour Koh Rong. J'ai entendu parler de cette petite île pour la première fois, à Kuala Lumpur. Jamie partait y travailler et m'avait chaudement recommandé de venir y faire un tour.

L'île est ouverte au tourisme depuis peu mais beaucoups d'auberges s'y sont implantées ces deux derniers mois. Je prends une chambre chez Laura, une italienne que j'ai recontrée à Sihanoukville et qui a son petit restau italien et 3 chambres sur un ponton. Dans les trous du plancher, on peut donc observer le va et vient des vagues. Elles me bercent pour m'endormir et me sortent en douceur de mon sommeil le matin. On se sent comme chez soit chez Laura, c'est un sacré personnage.

  

Cette petite île de paradis qui est la dernière de mon parcours, est aussi le dernier endroit où je peux plonger. Je me paye donc une journée au large, deux plongées et en bonus comme c'est encore le nouvel an cambodgien, un début de soirée improvisé sur une plage déserte avec guitare, bières, crustacés tout frais du village de pêcheurs d'à côté!

.

De retour sur le plancher des buffles, je me rends à Kampot: petite bourgade, en longeant la côte vers l'est, pas tout à fait au bord de la mer. Les montagnes dans l'arrière pays regorgent de caves assez impressionnantes. En s'y rendant en scooter, on traverse de magnifiques paysages. La terre est ocre, jolie contraste avec le vert des rizières. les maisons sur pilotis, les enfants jouant dans des petites étangs et vous souriant en vous disant "hello" à chaque fois que vous passez.

L'heure du départ se rapproche, je retourne donc sur Phnom Penh pour y passer mes deux dernières journées au Cambodge. Adieu plages paradisiaques, adieu plongée, après 5 mois en votre compagnie vous allez terriblement me manquer!


Publié à 18:03, le 6/05/2012, Sihanoukville
Mots clefs :


super

17:45, 11/05/2012 .. Publié par odette
coucou mounette.il y a deja un bon moment que je n;était pas sur ton blog.comme ce doit etre agréable ce genre de voyage.je te verrai bientot. bisoussss
odette

{ Page précédente } { Page 9 sur 49 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques


Derniers articles

Le bilan qui laisse rêveur...
Le Rajasthan
Jaisalmer et le désert de Thar
Dharamsala, capitale du Tibet exilé
Amritsar, merveilleuse cité sikh

Sites favoris


Amis

julinhomaruja